sophrologie-montpellier.fr - Catherine Corinno
 
Bases de la Relaxation
 

« Etre autonome »
c'est pouvoir utiliser en auto-entrainement dans votre quotidien
les techniques de relaxation apprises au cours des séances avec le sophrologue.


La Sophrologie propose l'apprentissage de la relaxation pour permettre l'ouverture de notre conscience.

 

Les différentes formes de la relaxation, la relaxation dynamique du Professeur Caycedo, fondateur du concept de la sophrologie, la respiration, le langage et la voix du sophrologue, permettent d’installer la détente et le bien être dans le corps et l’esprit.

Que se passe-t-il lorsqu'on se relaxe ?

  • En se relaxant, les tensions musculaires diminuent, ce qui libère les tensions mentales détenues dans nos pensées, par notre cerveau. La conscience peut alors s’ouvrir aux sensations corporelles, et les vivre pleinement.

  • Pour être complète, la relaxation doit être psychique en même temps que physique :
    effacer, gommer, supprimer tous soucis, peurs, angoisses, enfermées dans notre mental, pendant que notre corps fait le plein d’énergie et de force vitale.
  • En état de relaxation profonde, nous sommes à la fois dans une attitude passive (sans tensions inutiles), tout en étant attentif ou concentré sur un stimulus précis (sensations corporelles, la respiration, une image mentale,…) qui diffère selon la technique utilisée par le sophrologue.
La relaxation est un aspect essentiel de la Sophrologie.
 

Pour bien se relaxer, l'attitude fondamentale est le lâcher prise.

 

En séance, le sophrologue vous guide dans l’apprentissage des techniques, qui pourront être ensuite utilisées dans votre quotidien de façon autonome. Il n’y a pas de magie, l’entraînement personnel est conditionnel à la réussite de votre objectif.

Au fil des entraînements, vous devenez plus sensible à l'apparition des tensions corporelles qui deviennent alors un déclencheur d'une procédure d'autogestion consciente. Ainsi, vous ètes capable d'identifier la montée émotionnelle (tension) et d'en diminuer le degré en quelques secondes.

Une pratique régulière de la relaxation en augmente l'efficacité.
 

L’entraînement personnel en sophrologie permet d’apprendre: 

 
  • A respirer profondément.
  • A ressentir son schéma corporel, à en devenir conscient.
  • A mieux gérer les réactions émotionnelles et à identifier ses peurs : en quelques secondes, l’individu est capable de développer une réponse de relaxation rapide face à une situation stressante.
  • A diminuer le niveau général de stress : cet apprentissage permet d'adopter un style de vie moins fatigant, et de prévenir une série de troubles somatiques et psychiques.
  • A se reposer rapidement : à récupérer facilement son potentiel énergétique.
  • A faciliter un sommeil réparateur.
  • A développer la visualisation : création d’images mentales (visuelles, auditive, olfactive, émotive) et la pensée positive. 
Se donner du temps pour se relaxer est déjà un pas sur le chemin de la réalisation de soi.
 

La relaxation est une étape pour accéder à un niveau de conscience différent.

 
  • La sophrologie utilise la relaxation dans un but très précis : elle nous amène à un niveau de veille attentive de la conscience, à partir duquel on peut travailler sur différents thèmes : la confiance en soi, la concentration, la gestion du stress, la préparation à l'accouchement...

  • Durant la relaxation, des idées parasites continuent d’apparaître. On ne peut pas « ne pas penser », mais une fois relaxé, nous pouvons nous concentrer et diriger notre conscience sur un objet précis : une image mentale, sensations corporelles…

  • Progressivement, l’individu prend conscience de sa corporalité et de ses sensations sans jugement, ni analyse, ses facultés de mémorisation et de concentration se développent, ainsi que son imagination. 

Dans ce moment de liberté que l'on s'accorde, la conscience peut s'ouvrir, s'élargir.
 

La conscience en sophrologie

 

En sophrologie, il  existe plusieurs états et niveaux de conscience.

Le but est d’atteindre la « conscience sophronique » qui est un état de sérénité où l'individu expérimente le contact avec la profondeur de son être.

En début de séance, l’individu peut encore ressentir une légère "tension nerveuse" (niveau de veille attentive): il est dans la zone de "Conscience Ordinaire".

La séance le fait "descendre" au niveau « sophroliminal », véritable espace de liberté intérieure, où la conscience est en hypervigilence (entre la veille et le sommeil): c'est la "Conscience Sophronique", 

Ce niveau est le point de départ de l’activation intra-sophronique où l’on peut appliquer la ou les techniques spécifiques de visualisation ou de sophronisation.

Au fil des entraînements, et il devient progressivement plus facile d’atteindre la  conscience sophronique, et de s'y maintenir volontairement.
 

 

 

Centre de Sophrologie et de Relation d’Aide - 9, rue F. Soubeyran - 34830 - JACOU - 06.61.31.41.73
Catherine Corino - Sophrologue Diplômée - Sophrologue-Montpellier.fr